Sites menant à des emplois catégorisés

​Découvrez 3 sites reliés à l’emploi. Que vous cherchiez une agence de placement, un chasseur de tête ou tout simplement un employeur dans la grande région de Montréal ces 3 sites pourront vous aider.

Il y a des listes d’employeurs et des emplois qui sont présentement publiés, via Neuvoo, un agrégateur d’offres d’emploi.

Le classement est pratique pour ceux qui cherchent un emploi via un domaine d’emploi ou un employeur spécifique.

Trucs pour réussir votre prochaine entrevue

Vous êtes nerveux à l’idée de passer une entrevue pour un emploi?

C’est normal, il s’agit d’une situation où vous devez vous mettre en valeur sans trop forcer la note mais quand même assez pour surpasser les autres candidats qui veulent, eux aussi, accéder à cet emploi qui vous intéresse.

Autrement dit, vous êtes en compétition pour un poste et il vous faut demeurer posé, calme et efficace dans votre prestation si vous voulez avoir ne serait-ce qu’une chance d’être retenu.

Les autres

Sachez que les autres postulants pourraient, eux aussi, connaître un grand stress au moment de leur entrevue alors ça devrait vous rassurer qu’en définitive, si vous performez bien, ça pourrait être suffisant pour passer en première place alors imaginez, ne serait-ce qu’un seul instant, que vous soyez prêt, mentalement, à performer à votre pleine mesure. Dans ce cas, les autres postulants auront raison de vous craindre!

Alors pour les autres, c’est pas mal réglé. Ils feront leur possible eux-aussi et devront faire face aux mêmes questions et contraintes que vous alors détendez-vous et concentrez-vous sur le moment présent.

Chaque moment compte

Justement, organisez-vous pour que le recruteur ou l’équipe qui s’est réunie pour vous interroger lors de votre entrevue soit intéressée à vous, sous tous les angles.

Même lorsque ces recruteurs vous posent des questions en apparence banale, profitez-en pour rappeler que c’est cet emploi en particulier que vous voulez occuper, plus que tous les autres. Plus encore, soulignez votre intérêt pour l’organisation, sa mission, ses faits d’armes et ses plans (publics) pour l’avenir.

Dites clairement que vous voulez faire partie de l’organisation pour y amener votre contribution.

Si votre futur patron est dans la salle, lors de l’entrevue, intéressez-vous à lui et trouvez le moyen de lui faire comprendre que vous voulez faire partie de son équipe pour lui enlever les proverbiales épines qu’il a (ou pourrait avoir) d’enfoncées sous les pieds. Faites disparaître ses « points de douleur » avec votre expertise, votre détermination et votre volonté à réussir, dans votre nouveau poste.

Parce que dans votre tête, ça doit être « votre poste ». En pensant ainsi, ça paraîtra dans le choix de vos mots et même dans votre langage corporel qui viendra appuyer vos dires.

Restez concentrés

Même si l’entrevue s’étire, restez concentrés.

Plusieurs entrevues commencent bien pour s’étirer et mal finir parce que le candidat perd sa concentration et finit par livrer des réponses à l’extérieur de ce pourquoi il a été invité en entrevue.

Vers la fin d’une entrevue d’emploi, certains postulants se sentent plus à l’aise avec leur recruteur et lui dévoilent trop d’informations sur eux ou encore, se mettent à parler de manière trop familière. C’est là un immense piège qui guette les postulants autrement bien intentionnés.

Méfiez-vous… de vous!

Tenez-vous-en aux questions qui vous sont posées et évitez d’épiloguer, même si vous en avez envie. Restez-en au faits et soyez prêts pour la prochaine question. C’est ainsi qu’un postulant sort indemne d’une entrevue, en se rendant à la fin sans déraper.

Confiance

Respirez la confiance pour que le recruteur sente que vous allez devenir leur prochaine histoire à succès, en matière de recrutement.

Si vous savez que êtes le bon candidat pour le poste, ça doit se sentir à tous les instants de l’entrevue.

Ne baissez jamais votre garde. N’admettez jamais que vous avez des doutes sur votre capacité à occuper le poste. Le recruteur pourrait vous éliminer sur-le-champ s’il sent qu’il perd son temps, avec vous.

Alors voilà, vous avez un petit rappel de ce qui pourrait vous aider à obtenir le prochain poste que vous convoiterez, bonne chance à vous!

0714 – Directeurs de l’exploitation et de l’entretien d’immeubles

Les directeurs de l’exploitation d’immeubles planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent l’exploitation d’immeubles de commerce, de transport et de loisirs et des biens réels connexes. Ils travaillent dans un vaste éventail d’établissements tels que des aéroports, des ports, des canaux, des centres commerciaux, des centres de congrès, des entrepôts et des installations de loisirs. Les directeurs de l’entretien d’immeubles planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent le service d’entretien des immeubles de commerce, de services et de loisirs, des installations industrielles et institutionnelles et d’autres immeubles. Ils travaillent dans une vaste gamme d’établissements, dont des immeubles de bureaux, des centres commerciaux, des aéroports, des ports, des entrepôts, des silos portuaires, des universités, des écoles et des centres de sports ainsi que dans les services d’entretien ou de génie mécanique d’entreprises de fabrication et d’autres installations industrielles.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • chef de l’entretien d’aménagements
  • chef des services d’appui à l’entretien
  • directeur/directrice d’aréna
  • directeur/directrice de centre commercial
  • directeur/directrice de l’entretien
  • directeur/directrice de l’entretien de campus
  • directeur/directrice de l’entretien et des services
  • directeur/directrice de l’exploitation d’installations
  • directeur/directrice d’entrepôt
  • directeur/directrice de port
  • directeur/directrice des installations récréatives
  • directeur/directrice des services d’aéroport
  • responsable de l’entretien d’une usine
  • responsable des services mécaniques

 

Fonctions principales

  • Les directeurs de l’exploitation d’immeubles exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer les activités liées à l’exploitation d’immeubles de commerce, de transport et de loisirs et des biens réels connexes;
    • superviser la location de locaux des biens réels connexes et l’établissement de stratégies de commercialisation;
    • planifier, organiser et diriger les services administratifs tels que signalisation, nettoyage, entretien, stationnement, vérifications de sûreté, sécurité et enlèvement de la neige;
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer les activités liées aux projets de construction afin d’apporter des modifications aux immeubles de commerce, de transport et de loisir;
    • superviser l’installation, l’entretien et la réparation de l’infrastructure immobilière incluant de la machinerie, de l’équipement et des systèmes électriques et mécaniques;
    • établir et gérer les budgets d’exploitation des installations;
    • planifier ou surveiller l’établissement de rapports et de statistiques portant sur le domaine de responsabilité;
    • embaucher le personnel, assurer sa formation et sa supervision.
  • Les directeurs de l’entretien d’immeubles exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • diriger les travaux d’entretien et de réparation de la machinerie, de l’équipement et des systèmes électriques et mécaniques;
    • élaborer et mettre en oeuvre les calendriers des travaux et les marches à suivre en ce qui a trait aux vérifications de sécurité et aux programmes d’entretien préventif;
    • coordonner les travaux de nettoyage, d’enlèvement de neige et d’aménagement paysager;
    • administrer les contrats d’approvisionnement en biens et services;
    • planifier et gérer les budgets d’entretien des installations;
    • embaucher le personnel, assurer sa formation et sa supervision.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études collégiales ou universitaires en administration des affaires ou dans un domaine lié à l’exploitation et à l’entretien d’immeubles
    ou
    une combinaison équivalente de formation technique et d’expérience en administration ou en entretien sont exigés des directeurs de l’exploitation d’immeubles.
  • Un diplôme d’études collégiales ou universitaires en génie électrique ou mécanique, ou dans un domaine lié à l’entretien d’immeuble
    ou
    une combinaison équivalente de formation technique et d’expérience en entretien d’immeubles sont exigés des directeurs de l’entretien d’immeubles.
  • Plusieurs années d’expérience en supervision dans un service d’exploitation ou d’entretien d’immeubles sont habituellement exigées.

0712 – Gestionnaires en construction et rénovation domiciliaire

Les gestionnaires en construction domiciliaire possèdent, dirigent et gèrent des entreprises de construction de nouvelles maisons. Les gestionnaires en rénovation domiciliaire possèdent, dirigent et gèrent des entreprises de rénovation de maisons existantes.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • constructeur/constructrice de résidences
  • entrepreneur/entrepreneuse de résidences
  • entrepreneur/entrepreneuse en rénovation
  • entrepreneur/entrepreneuse en restauration domiciliaire
  • rénovateur/rénovatrice de résidences

 

Fonctions principales

  • Les gestionnaires en construction et rénovation domiciliaire exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer les activités d’une entreprise de construction ou de rénovation domiciliaire;
    • préparer des soumissions pour des projets de construction et de rénovation domiciliaire;
    • consulter les clients, les architectes et les ingénieurs au sujet des plans et du cahier des charges;
    • choisir, embaucher et superviser les sous-traitants commerciaux pour accomplir du travail spécialisé, tel que la plomberie, le chauffage et les travaux d’électricité;
    • planifier et préparer les calendriers de travail et coordonner le travail des sous-traitants;
    • vérifier le travail des sous-traitants afin qu’il soit conforme aux normes de qualité, aux plans et au cahier des charges;
    • préparer et tenir un répertoire de fournisseurs et de sous-traitants commerciaux;
    • élaborer et exécuter des stratégies publicitaires et de mise en marché afin de promouvoir les produits et services de l’entreprise;
    • faire, s’il y a lieu, des travaux de menuiserie ou autres travaux au cours de la construction ou de la rénovation d’une maison.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Une vaste expérience dans l’industrie de la construction domiciliaire, y compris de l’expérience comme contremaître, est habituellement exigée pour les constructeurs et les rénovateurs de maisons qui sont des travailleurs autonomes.
  • La certification Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) peut être considérée comme un atout lors d’appels d’offres et de l’obtention de projets de construction et de rénovation.

 

Renseignements supplémentaires

  • L’expérience et la formation prolongées en gestion permettent d’accéder à des postes de cadre supérieur.

0513 – Directeurs de programmes et de services de sports, de loisirs et de conditionnement physique

Ce groupe de base comprend les directeurs qui planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent les activités de programmes et services exhaustifs dans le domaine des sports, des loisirs et du conditionnement physique ainsi que les activités des organismes de réglementation des sports et des équipes d’athlètes professionnels, à l’échelle nationale ou provinciale. Ils travaillent pour des municipalités, des organismes de loisirs et de conditionnement physique communautaires et privés, des fédérations sportives et des organisations d’équipes d’athlétisme professionnel.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • directeur/directrice à l’administration des sports – administration publique
  • directeur/directrice d’association sportive
  • directeur/directrice de fédération sportive
  • directeur/directrice de programmes de sports
  • directeur/directrice d’équipe de football professionnel
  • directeur/directrice d’équipe de hockey professionnel
  • directeur/directrice d’équipe de professionnels en athlétisme
  • directeur/directrice des loisirs
  • directeur/directrice des programmes de YMCA

 

Fonctions principales

  • Les directeurs de programmes et de services de sports, de loisirs et de conditionnement physique exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer la mise en oeuvre des programmes et des services de sports, de loisirs et de conditionnement physique;
    • donner des avis techniques et professionnels concernant les sports, les loisirs et le conditionnement physique;
    • préparer des prévisions budgétaires et établir des politiques et des procédures pour mettre sur pied des programmes;
    • diriger les activités d’un organisme de réglementation des sports;
    • organiser et administrer des programmes nationaux et provinciaux de formation générale et de formation pour les entraîneurs et les officiels ainsi que d’autres programmes associés à un sport en particulier;
    • diriger les activités d’une équipe de professionnels en athlétisme;
    • recruter les entraîneurs et les athlètes professionnels;
    • organiser des campagnes de financement et obtenir le parrainage d’organismes publics et privés;
    • élaborer des plans à long terme et négocier des contrats d’affaires.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études universitaires en récréologie, en éducation physique, en administration des sports ou dans une discipline connexe
    ou
    un diplôme d’études collégiales en gestion des loisirs ou en administration des sports est habituellement exigé.
  • Plusieurs années d’expérience dans un poste relié à l’administration des sports et des loisirs, à la consultation et à la programmation sont habituellement exigées.
  • Une accréditation municipale comme directeur des loisirs peut être exigée des directeurs des loisirs.
  • Un certificat d’entraîneur dans une discipline sportive particulière peut être exigé des directeurs généraux de fédérations sportives.

0511 – Directeurs de bibliothèques, des archives, de musées et de galeries d’art

Les directeurs de bibliothèque, d’archives, de musée et de galerie d’art planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent les activités d’une bibliothèque, d’un service des archives, d’un musée, d’une galerie d’art ou d’un service dans un tel établissement. Ils travaillent dans des bibliothèques, des services d’archives, des musées et des galeries d’art qui ne vendent pas au détail.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • administrateur/administratrice de musée
  • bibliothécaire en chef
  • directeur adjoint/directrice adjointe des archives
  • directeur/directrice de bibliothèque
  • directeur/directrice de galerie d’art
  • directeur/directrice des archives
  • directeur exécutif/directrice exécutive de musée

 

Fonctions principales

  • Les directeurs de bibliothèque, d’archives, de musée et de galerie d’art exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer les activités d’une bibliothèque, d’un réseau de bibliothèques, d’un service d’archives ou d’un réseau de services d’archives, d’un musée ou d’une galerie d’art ou d’un service technique dans un tel établissement;
    • élaborer et administrer des politiques et des programmes;
    • préparer et administrer des budgets;
    • élaborer, exécuter et faire la promotion des programmes de publicité et de relations publiques;
    • préparer des projets et des demandes de subventions et de financement;
    • préparer des analyses, des recommandations et des rapports opérationnels et financiers;
    • recruter et assurer la formation du personnel professionnel, technique et de soutien;
    • remplir, au besoin, les fonctions de bibliothécaire, d’archiviste ou de conservateur dans un petit établissement.
    • Les directeurs de bibliothèque, de service d’archives, de musée et de galerie d’art peuvent se spécialiser dans un genre particulier de collection.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Directeurs de bibliothèque
    • Un diplôme d’études supérieures en bibliothéconomie et en sciences de l’information
      et
      plusieurs années d’expérience comme bibliothécaire, y compris de l’expérience en supervision sont exigés.
  • Directeurs des archives
    • Un diplôme d’études supérieures en archivistique ou en histoire
      et
      plusieurs années d’expérience comme archiviste ou en recherche historique, y compris de l’expérience en supervision sont exigés.
  • Directeurs de musée ou de galerie d’art
    • Un diplôme d’études supérieures dans un domaine relié à une collection en particulier ou un programme de formation en administration des arts
      et
      plusieurs années d’expérience comme conservateur, restaurateur ou artiste ou de l’expérience dans d’autres aspects de la muséologie, et du travail dans une galerie d’art sont habituellement exigés.

 

Renseignements supplémentaires

  • Il y a de la mobilité entre les directeurs de bibliothèque et les directeurs d’archives et entre les directeurs de musée et les directeurs de galerie d’art.

0433 – Officiers de direction des Forces armées canadiennes

Les officiers de direction des Forces armées canadiennes planifient, organisent, commandent et évaluent les activités du personnel dans les postes occupés au sein des Forces armées canadiennes. Ce groupe de base comprend tous les grades d’officiers de direction de l’Aviation royale canadienne, de l’armée canadienne et de la Marine royale canadienne.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • amiral/amirale
  • aspirant/aspirante de marine
  • brigadier-général
  • capitaine de corvette
  • capitaine, recherche et sauvetage
  • colonel
  • commodore
  • élève-officier/élève-officière
  • major
  • officier/officière d’artillerie

 

Fonctions principales

  • Les officiers de direction des Forces armées canadiennes exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • planifier, organiser et commander les activités des unités de combat des Forces armées canadiennes telles que les bataillons de blindés, d’artillerie et d’infanterie;
    • établir et mettre en oeuvre les procédures et les politiques militaires en fonction de leur connaissance détaillée des capacités et du rendement des unités;
    • diriger la formation des subalternes, coordonner et diriger les activités de l’unité selon les pratiques et les procédures militaires établies;
    • assumer la responsabilité du bien-être, du moral et de la discipline des unités;
    • passer en revue et évaluer le rendement de l’unité, rédiger des rapports et présenter des exposés aux autorités supérieures;
    • commander, s’il y a lieu, les unités et les diriger dans des opérations sans combat lors de missions de secours aux sinistrés, d’aide humanitaire et de maintien de la paix, au Canada et à l’étranger.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études universitaires est habituellement exigé.
  • Une formation militaire est exigée.
  • Une expérience en tant que sous-officier dans les Forces armées ainsi qu’une habileté reconnue en leadership peuvent suppléer à la formation universitaire.
  • Les hauts gradés, par exemple colonel, doivent posséder une expérience de plusieurs années dans le service militaire.

 

Renseignements supplémentaires

  • Le personnel militaire est classifié selon son grade.

0432 – Chefs et officiers supérieurs des services d’incendie

Les chefs et les officiers supérieurs des services d’incendie planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent les activités de lutte contre les incendies et de prévention des incendies. Ils travaillent pour les administrations municipales et le gouvernement fédéral et dans des établissements industriels ayant un service de lutte contre les incendies.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • chef adjoint/chef adjointe de service d’incendie
  • chef de district de service d’incendie
  • chef de service d’incendie

 

Fonctions principales

  • Les chefs et les officiers supérieurs des services d’incendie exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • Élaborer, mettre en oeuvre et évaluer des politiques et des procédures relatives au fonctionnement d’un service d’incendie municipal ou de district ou d’un établissement industriel ayant un service de lutte contre les incendies;
    • planifier, diriger et coordonner les activités de lutte contre les incendies dans les services d’incendie;
    • évaluer la nature des incendies, l’étendue des dommages aux bâtiments et le danger pour les bâtiments voisinants;
    • diriger les activités à la scène d’incendie;
    • faire des estimés des dommages et enquêter sur les causes potentielles de l’incendie une fois le feu éteint;
    • organiser et diriger les campagnes de sécurité et de prévention des incendies;
    • représenter le service dans les relations avec le gouvernement, les médias et le public;
    • diriger la formation du personnel quant aux méthodes de lutte contre les incendies;
    • coordonner et surveiller les ressources budgétaires et ministerielles.

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études secondaires est exigé.
  • La réussite d’un programme collégial spécialisé en technologie de protection d’incendies, en science du feu ou dans une discipline connexe est habituellement exigée.
  • Un cours de formation provincial ou municipal destiné aux pompiers est exigé.
  • Un minimum de dix ans d’expérience comme pompier permet habituellement d’accéder à un poste d’officier supérieur.

0431 – Officiers de direction des services de police

Les officiers de direction des services de police planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent l’administration de la force policière et les activités des services de police telles que le maintien de la loi et de l’ordre, la détection et la prévention du crime. Ils travaillent pour des administrations municipales et les gouvernements provinciaux et fédéral. Ce groupe de base comprend les officiers du rang d’inspecteur et de rangs supérieurs. Les officiers de direction de la police des chemins de fer sont également inclus dans ce groupe de base.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • chef de police
  • chef de police adjoint/chef de police adjointe
  • chef de police des chemins de fer
  • chef de police du port
  • commissaire de la GRC (Gendarmerie royale du Canada)
  • inspecteur/inspectrice du personnel d’un corps de police
  • lieutenant/lieutenante de police
  • surintendant/surintendante de police
  • surintendant/surintendante de police en chef

 

Fonctions principales

  • Les officiers de direction des services de police exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer les activités d’une force policière ou d’une division d’une force policière;
    • établir et mettre en oeuvre les politiques et les procédures de la force policière;
    • surveiller les enquêtes policières et assurer l’application des procédures conformément aux lois et aux règlements;
    • évaluer le rendement des subordonnés et procéder à des promotions et à des mutations et prendre des mesures disciplinaires;
    • coordonner et surveiller les ressources budgétaires et ministérielles.

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études secondaires est exigé.
  • Un diplôme d’études universitaires en sciences sociales ou en gestion des affaires est habituellement exigé.
  • Plusieurs années d’expérience comme officier de police sont exigées.

0422 – Directeurs d’école et administrateurs de programmes d’enseignement aux niveaux primaire et secondaire

Les directeurs d’école planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent les activités du personnel enseignant et des autres employés dans une école primaire ou secondaire. Ils travaillent dans des écoles publiques ou privées. Les administrateurs de programmes d’enseignement aux niveaux primaire et secondaire planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent les affaires pédagogiques d’un système scolaire. Ils travaillent pour des commissions ou conseils scolaires.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • administrateur/administratrice de conseil scolaire
  • directeur adjoint/directrice adjointe d’école
  • directeur/directrice d’école
  • directeur/directrice d’école pour personnes malentendantes
  • directeur/directrice d’école privée
  • directeur/directrice d’école secondaire
  • directeur/directrice de district scolaire
  • directeur/directrice de l’enseignement en établissement pénitentiaire
  • directeur/directrice de l’enseignement primaire
  • directeur/directrice de l’enseignement spécialisé
  • directeur général/directrice générale d’école
  • surintendant/surintendante d’école secondaire

 

Fonctions principales

  • Les directeurs d’école et administrateurs de programmes d’enseignement aux niveaux primaire et secondaire exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
  • Directeurs d’école
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer, par l’intermédiaire des chefs de département ou des superviseurs, les activités du personnel enseignant et du personnel de soutien;
    • examiner les programmes afin de s’assurer de leur conformité aux normes de la commission ou du conseil scolaire ou de la province et élaborer des programmes dans la limite de leur mandat;
    • coordonner les activités d’enseignement de l’établissement et, à cette fin, affecter le personnel à ses fonctions, déterminer le nombre d’élèves dans chaque classe et préparer les horaires;
    • organiser et appliquer des méthodes de gestion des dossiers;
    • préparer et administrer le budget du programme ou de l’établissement;
    • diriger et coordonner les services d’entretien et l’utilisation des installations scolaires;
    • recruter et engager, s’il y a lieu, les enseignants et autre personnel;
    • enseigner, au besoin.
  • Administrateurs de programmes d’enseignement aux niveaux primaire et secondaire
    • planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer, par l’intermédiaire de directeurs d’école, les affaires pédagogiques d’un système scolaire;
    • évaluer les programmes d’études, les méthodes d’enseignement et la participation publique aux divers programmes du système scolaire et réviser les programmes si nécessaire;
    • élaborer et administrer les programmes d’enseignement et de formation destinés aux élèves et aux adultes;
    • faire des recommandations concernant le budget annuel de fonctionnement du système scolaire;
    • diriger ou surveiller le recrutement, la nomination, la formation, l’évaluation et la promotion du personnel enseignant.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un baccalauréat en éducation est exigé.
  • Une maîtrise en éducation peut être exigée.
  • Plusieurs années d’expérience comme enseignant en chef ou chef de département sont exigées.
  • Un certificat d’enseignant est exigé par la province d’emploi.
  • Un certificat de directeur d’école est parfois exigé des directeurs d’école.
  • Un certificat d’agent de supervision est parfois exigé des administrateurs de programmes d’enseignement aux niveaux primaire et secondaire.

 

Renseignements supplémentaires

  • Il existe peu de mobilité entre les établissements scolaires, c’est-à-dire entre les postes de directeur d’école primaire et de directeur d’école secondaire.

Pin It on Pinterest

Aller à la barre d’outils