0012 – Cadres supérieurs – administration publique

Les cadres supérieurs de l’administration publique planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent, par l’entremise de cadres intermédiaires, les activités des administrations régionales ou municipales ainsi que les activités des ministères, des conseils, des agences ou des commissions des administrations fédérales, provinciales et territoriales. Ils établissent la direction à suivre selon les législations et les politiques formulées par les représentants élus ou les membres des corps législatifs.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • administrateur municipal/administratrice municipale
  • directeur administratif/directrice administrative – services gouvernementaux
  • directeur général/directrice générale – municipalité régionale
  • directeur général/directrice générale – services gouvernementaux
  • haut-commissaire/haute-commissaire
  • président/présidente de commission des droits de la personne
  • sous-ministre
  • sous-ministre adjoint/sous-ministre adjointe
  • statisticien en chef/statisticienne en chef – services gouvernementaux

 

Appellations d’emploi Incluses

  • greffier municipal/greffière municipale
  • secrétaire de comté

 

Fonctions principales

  • Les cadres supérieurs de l’administration publique exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • établir les objectifs de l’organisation selon les législations et les politiques du gouvernement en formulant, en approuvant et en évaluant des programmes et des procédures seuls ou conjointement avec des comités supérieures de l’administration publique;
    • donner aux élus des avis sur les questions relatives aux politiques et leur soumettre les questions d’importance capitale afin d’en arriver à une décision finale;
    • recommander, examiner, évaluer et approuver les documents, les mémoires et les rapports soumis par les cadres intermédiaires et les membres du personnel supérieur;
    • coordonner les activités ministérielles avec d’autres hauts fonctionnaires et cadres supérieurs;
    • présenter des exposés aux comités législatifs et aux autres comités gouvernementaux au sujet des politiques, des programmes ou des budgets;
    • allouer les ressources humaines et financières nécessaires à la mise en oeuvre des politiques et des programmes de l’organisation;
    • établir les contrôles administratifs et financiers.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études universitaires ou collégiales est habituellement exigé.
  • Un diplôme d’études supérieures dans un domaine connexe peut être exigé.
  • Plusieurs années d’expérience en gestion dans le secteur public ou privé sont exigées.

 

Renseignements supplémentaires

  • Il existe une mobilité parmi les professions des cadres supérieurs.

Travailler au fédéral, ça vous intéresse?

On connaît tous un fonctionnaire fédéral, dans notre famille ou nos cercles de connaissances.

Ces individus mènent une très belle vie. Belle maison, belle voiture, plusieurs voyages par année et de l’argent, presqu’autant qu’ils en veulent.

Il y a bien entendu les emplois de commis à 48,000$ par année et plus mais généralement, les emplois de professionnels oscillent entre 63,000$ et plus de 120,000$ par année, avec une moyenne confortable aux alentours des 85,000$ par année. De quoi vivre très confortablement, surtout que pendant ces années de travail sans stress, il y a un gros fonds de pension qui se constitue, essentiellement sur le dos des contribuables.

La belle vie, quoi!

Et vous y avez droit, vous aussi.

Alors, où commencer?

Rendez-vous d’abord sur le site web du ministère fédéral ou de l’organisme publique où vous aimeriez aller travailler. Ça peut être une branche du fédéral qui a une présence physique près de chez-vous ou encore, un ministère, à Ottawa, où vos talents seraient appréciés.

Avant de perdre votre temps, sachez que si vous n’êtes pas qualifié, vous n’aurez typiquement pas l’emploi de vos rêves car quelqu’un d’autre, parmi les milliers de candidatures reçues pour chaque poste à combler, aura ces qualifications et obtiendra l’emploi.

Au fédéral, ce n’est pas votre belle attitude envers le travail qui compte, ni même votre débrouillardise, c’est ce qui écrit dans votre curriculum vitæ et ce que vous répondrez lors des processus de dépôt de candidature, via le site web où l’on vous demandera de faire patte blanche, pour ainsi dire. Et évitez de mentir, vous pourriez avoir de sérieuses conséquences alors tenez-vous-en à la stricte vérité.

C’est bien connu que plusieurs candidats mentent sur leur cv et juste pour que ce soit clair, ce n’est absolument pas une bonne idée de le faire au fédéral. Même si vous n’êtes pas pris dès le départ, ça arrivera, éventuellement et là, la conséquence pourrait vous faire mal.

Enfin bref, nous sommes tous honnêtes ici alors on passe par-dessus ça!

Premier guichet

Commencez vos démarche auprès de la Commission de la fonction publique du Canada. Vous pourrez en apprendre plus sur les emplois en tant que fonctionnaire, au fédéral et trouver le lien vers votre dossier, bien à vous, d’où vous pourrez postuler sur les emplois annoncés, d’un bout à l’autre du Canada.

Une fois votre compte créé, vous pourrez consulter les postes:

mon-dossier-de-postes

Sous l’onglet de recherche d’emploi, vous aurez plein de beaux emplois où vous pourrez postuler, si vous le souhaitez:

emplois-offerts-au-federal

Prenez un instant pour regarder les salaires qui sont clairement affichés.

Contrairement au privé où les salaires sont maintenus secrets jusqu’au moment où l’employeur vous fait une offre (souvent bien en-dessous de votre valeur réelle), ici, au gouvernement fédéral, les salaires sont faciles à consulter. Au besoin, servez-vous de ces salaires pour valider votre valeur réelle, sur le marché, pour votre type de qualification et n’oubliez pas, en plus de ces salaires, il y a votre fonds de pension qui s’ajoute.

Enfin bref, apprenez à utiliser les outils à votre disposition pour vous négocier le meilleur salaire possible, qu’importe où vous allez travailler.

Postulez

Une fois votre emploi idéal trouvé, postulez.

Vous devrez fournir toute une ribambelle d’informations, à commencer par votre cv complet ainsi que des questions de présélection détaillées.

exigences-pour-un-emploi-au-federal

Une fois les petits « x » transformés en crochets verts, vous pourrez (enfin) postuler.

À partir de là, vous n’avez qu’à attendre la réponse ou encore, le moment où un autre candidat sera choisi, auquel cas cet emploi n’apparaîtra plus dans votre liste.

Ce service vous permet de postuler pour un grand nombre d’emplois, depuis le confort de votre foyer. Ce n’est pas compliqué mais n’hésitez pas à demander l’aide de quelqu’un qui s’y connaît plus que vous, en informatique. Ceci dit, la plupart des emplois nécessitent que vous soyez à l’aise avec les technologies alors si vous n’arrivez pas à faire ce processus par vous-même, ça pourrait vous nuire si vous deviez être sélectionné pour un emploi.

Vous savez maintenant comment faire pour postuler sur un emploi dans la fonction publique fédérale.

Bonne chance dans vos démarches!

Pin It on Pinterest

Aller à la barre d’outils