Pour trouver un emploi au provincial

Vous aimeriez travailler dans la fonction publique du Québec?

Qui ne voudrait pas, les salaires sont concurrentiels, les hausses de salaires faciles à obtenir (via une convention collective, lorsque vous êtes syndiqués) et les horaires de travail demeurent parmi les plus flexibles du marché.

Sachez que vous avez plus de chance de recevoir une excellente compensation, en tant que fonctionnaire provincial, tout simplement parce que vous y obtiendrez un généreux régime de retraite.

Si vous êtes jeunes, vous ne comprenez pas encore l’importance d’un revenu à la retraite mais plus vous allez vieillir, plus vous allez apprécier l’incroyable fonds de pension que la fonction publique vous permet d’accumuler, en majeure partie aux frais des contribuables. Le jack-pot!

Alors maintenant que vous savez qu’un emploi dans la fonction publique du Québec vous assurera une vie abondante et généralement sans stress, comment pouvez-vous y accéder?

Trésor

Au Québec, tout commence au Secrétariat du Conseil du trésor où vous pourrez en apprendre plus sur les emplois, dans la fonction publique provinciale.

Ceci dit, c’est en collaboration avec le Centre de services partagés du Québec que le Secrétariat du Conseil du trésor a développé et mis en ligne le portail Carrières de la fonction publique du Québec.

Une fois rendu au portail, vous pourrez accéder à votre dossier si vous en avez un ou le créer, si ce n’est pas déjà fait.

Une fois connecté à votre dossier, vous devrez compléter celui-ci pour pouvoir vous inscrire à un examen afin de joindre la fonction publique. Si vous n’avez pas passé d’examen, vous n’avez aucune chance de travailler au gouvernement du Québec. Aussi simple que ça. Alors inscrivez-vous à une séance d’examen!

Il se peut qu’il n’y ait pas de séances d’examen au moment où vous voulez en passer un, d’où l’importance de suivre les nouvelles du Secrétariat du Conseil du trésor qui annoncera, tôt ou tard, un examen où vous pourrez vous inscrire.

Soyez avisés que ces examens sont plutôt difficiles. Ils sont conçus pour éliminer ceux qui n’auraient pas ce qu’il faut pour rejoindre la fonction publique (selon les examinateurs du gouvernement).

Une fois qualifié

Si la providence a été bonne pour vous, vous avez passé votre examen et dès lors, vous faites partie d’une liste, au gouvernement.

Ainsi, vous allez commencer à recevoir des emplois, dans le domaine où vous avez passé votre examen.

Depuis votre dossier, vous pourrez assurer un suivi de vos candidatures. Ce n’est pas très clair mais on finit par s’y retrouver. Vous allez généralement envoyer votre curriculum vitæ par courriel, directement vers le recruteur, dans le ministère qui cherche du personnel. Le suivi aura parfois lieu via votre dossier mais parfois, ce sera un suivi par courriel, tout simplement.

Vous vous ferez dire non souvent mais n’oubliez jamais qu’il y a typiquement des milliers de candidats pour chaque emploi.

Soyez conscients que le candidat idéal sera bon sur papier. Vous avez beau avoir une belle personnalité et un formidable créativité devant les défis professionnels typique à votre domaine d’emploi, si vous n’avez pas les diplômes ou les expériences de travail, vous ne serez jamais choisi, à moins d’une très rare exception.

Mieux qu’au privé

Postulez, bien entendu mais continuez de chercher un emploi dans le privé. C’est immensément plus facile de trouver un emploi chez un employeur privé mais nécessairement, tout sera généralement moins avantageux, à commencer par le salaire puisque l’employeur vous offrira beaucoup moins que ce que vous valez, dans l’espoir de pouvoir vous abuser, pendant un moment (le temps que vous réalisiez que vous vous êtes fait jouer).

Au gouvernement, les salaires vont avec le poste alors il n’y a pas de niaisage comme dans le privé.

Le privé a l’avantage d’offrir une plus grande liberté créative dans l’exécution du travail mais à part ça, recherchez un emploi dans la fonction publique parce que c’est là où vous aurez une belle vie, pleine d’argent et sans stress.

Le privé se bombe le torse souvent pour essayer de s’auto-valoriser mais en terme de respect des travailleurs, dans tous les aspects du travail, rares sont les employeurs privés qui arrivent à la hauteur du gouvernement. Il y en a, heureusement mais pour l’assurance d’une vie vraiment réussie, visez un emploi au gouvernement du Québec.

Alors voilà, posez vos questions dans les commentaires et bonne chance!

Pin It on Pinterest

Aller à la barre d’outils