0014 – Cadres supérieurs – santé, enseignement, services sociaux et communautaires et associations mutuelles

Les cadres supérieurs de ce groupe de base planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent, par l’entremise de cadres intermédiaires, les organisations, les associations mutuelles ou autres établissements qui offrent des services sociaux, communautaires, de santé ou d’enseignement. Ils formulent, seuls ou conjointement avec un conseil d’administration, les politiques d’orientation de ces organisations. Ils travaillent dans des organisations de soins de santé, de services éducatifs, de services sociaux et communautaires et des associations mutuelles ou ils peuvent être gérants et propriétaires de leur propre organisation.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • chef du service des finances d’établissement d’enseignement
  • contrôleur général/contrôleuse générale d’établissement de services sociaux
  • directeur administratif/directrice administrative d’association d’automobilistes
  • directeur administratif/directrice administrative d’association professionnelle
  • directeur administratif/directrice administrative d’établissement de services de santé
  • directeur administratif/directrice administrative d’organisation bénévole
  • directeur général/directrice générale d’association mutuelle
  • président/présidente d’association de gens d’affaires
  • président/présidente d’association scientifique
  • président/présidente d’association vouée aux arts et à la culture
  • président/présidente de guilde de musiciens
  • président/présidente de syndicat

 

Fonctions principales

  • Les cadres supérieurs de ce groupe exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • établir les objectifs de l’organisation ou de l’établissement en formulant ou en approuvant ses politiques et ses programmes;
    • autoriser et organiser l’établissement des principaux services de l’organisation et la création des postes de niveau supérieur qui s’y rattachent;
    • allouer les ressources matérielles, humaines et financières nécessaires à la mise en oeuvre des politiques et des programmes de l’organisation, établir les contrôles administratifs et financiers, formuler et approuver les campagnes de promotion et approuver le plan d’ensemble de la gestion des ressources humaines;
    • sélectionner les cadres intermédiaires, les directeurs et autre personnel de direction;
    • coordonner le travail des régions, des divisions ou des services;
    • représenter l’organisation, ou déléguer des représentants, pour agir au nom de l’organisation lors de négociations ou autres fonctions officielles.
    • Les cadres supérieurs de ce groupe de base peuvent se spécialiser dans les domaines tels que les finances, le marketing, les ressources humaines ou dans une sphère particulière des services.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études universitaires ou collégiales en administration des affaires, en administration hospitalière, en finances ou dans une discipline rattachée aux services est habituellement exigé.
  • Plusieurs années d’expérience en tant que cadre intermédiaire dans un organisme ou un établissement connexe sont habituellement exigées.
  • Il est possible de se spécialiser dans un domaine ou un service particulier en acquérant soit de l’expérience, soit une formation universitaire ou collégiale spécifique.
  • Les cadres supérieurs du secteur de la finance doivent habituellement détenir un titre professionnel en comptabilité.

 

Renseignements supplémentaires

  • Il existe une mobilité parmi les professions des cadres supérieurs.

0013 – Cadres supérieurs – services financiers, communications et autres services aux entreprises

Les cadres supérieurs des secteurs des services financiers, des communications et des services aux entreprises sont mandatés généralement par un conseil d’administration dont ils relèvent. Ils définissent, seuls ou conjointement avec le conseil d’administration, les objectifs de l’entreprise et élaborent ou approuvent ses politiques et ses programmes. Ils planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent, par l’intermédiaire des cadres intermédiaires, les activités de l’organisme en fonction des objectifs établis. Ils travaillent dans des établissements à travers les secteurs des télécommunications, des finances, des assurances, de l’immobilier, et du traitement des données, d’hébergement Web et les services connexes ainsi que d’autres industries de services aux entreprises ou ils peuvent être gérants et propriétaires de leur propre organisation.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • chef de direction – compagnie téléphonique
  • chef de l’exploitation – société d’ingénierie
  • chef des services financiers – agence de publicité
  • directeur administratif/directrice administrative de coopérative de crédit
  • directeur général/directrice générale de compagnie de gestion immobilière
  • président-directeur général/présidente-directrice générale (P.-D. G.) – services financiers, communications et autres services aux entreprises
  • président/présidente d’agence de publicité
  • président/présidente de banque
  • président/présidente de compagnie de services informatiques
  • vice-président administratif/vice-présidente administrative d’agence immobilière
  • vice-président régional/vice-présidente régionale de société de fiducie
  • vice-président/vice-présidente de l’exploitation – services de communication par satellite
  • vice-président/vice-présidente des ressources humaines de banque
  • vice-président/vice-présidente du marketing – services de personnel de bureau

 

Fonctions principales

  • Les cadres supérieurs des secteurs des services financiers, des communications et des services aux entreprises exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • définir la mission et les orientations stratégiques de l’entreprise, notamment en formulant ses politiques ainsi que des objectifs concrets qu’ils atteignent ensuite en veillant à une gestion judicieuse des ressources humaines, financières et matérielles;
    • autoriser et organiser la mise sur pied des principaux services de l’organisation et la création des postes de niveau supérieur qui s’y rattachent;
    • allouer les ressources matérielles, humaines et financières nécessaires à la mise en oeuvre des politiques et des programmes de l’organisation, établir les contrôles administratifs et financiers, formuler et approuver les campagnes de promotion et approuver le plan d’ensemble de la gestion des ressources humaines;
    • sélectionner des cadres intermédiaires, des directeurs et d’autre personnel de direction, leur déléguer l’autorité nécessaire et créer des conditions de travail optimales;
    • représenter l’organisation, ou déléguer des représentants pour agir au nom de l’organisation, lors de négociations ou d’autres fonctions officielles.
    • Les cadres supérieurs de ce groupe de base peuvent se spécialiser dans des domaines tels que les services financiers, le marketing, les ressources humaines ou dans un type de service particulier.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études universitaires en administration des affaires, en commerce, en informatique ou dans un autre domaine relié au service offert est habituellement exigé.
  • Plusieurs années d’expérience en tant que directeur intermédiaire dans les secteurs des services financiers, des communications ou d’autres services aux entreprises sont habituellement exigées.
  • Il est possible de se spécialiser dans un domaine ou un service particulier en acquérant soit de l’expérience, soit une formation universitaire spécifique.
  • Un certificat professionnel en comptabilité est habituellement exigé des cadres supérieurs des services financiers.

 

Renseignements supplémentaires

  • Il existe une mobilité parmi les professions des cadres supérieurs.

0011 – Membres des corps législatifs

Les membres des corps législatifs participent aux activités d’un corps législatif ou d’un conseil exécutif du gouvernement fédéral, provincial, territorial ou local, d’un conseil de bande ou d’un conseil scolaire, à titre d’élus ou de représentants nommés.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • chef de bande, Premières nations
  • commissaire de conseil scolaire
  • conseiller municipal/conseillère municipale
  • député/députée
  • député/députée à l’Assemblée législative
  • député provincial/députée provinciale
  • gouverneur général/gouverneure générale
  • lieutenant-gouverneur/lieutenante-gouverneure
  • maire/mairesse
  • membre de l’Assemblée nationale (MAN)
  • ministre du cabinet
  • premier ministre/première ministre
  • premier ministre provincial/première ministre provinciale
  • sénateur/sénatrice

 

Fonctions principales

  • Les membres des corps législatifs exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • promulguer, modifier et abroger des lois, des ordonnances et des règlements;
    • participer au développement ou à la modification des politiques, des programmes ou des procédures du gouvernement;
    • représenter leur gouvernement respectif aux réunions et aux conférences régionales, nationales et internationales;
    • répondre aux questions d’intérêt de leur corps électoral ou du public en général;
    • agir, s’il y a lieu, comme responsable de ministères gouvernementaux et diriger les cadres et les officiers supérieurs des administrations publiques dans la mise en application des politiques gouvernementales et la gestion du ministère.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Les membres des corps législatifs sont élus sauf dans le cas des sénateurs, des lieutenants-gouverneurs et du gouverneur général, qui sont des représentants nommés.

0012 – Cadres supérieurs – administration publique

Les cadres supérieurs de l’administration publique planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent, par l’entremise de cadres intermédiaires, les activités des administrations régionales ou municipales ainsi que les activités des ministères, des conseils, des agences ou des commissions des administrations fédérales, provinciales et territoriales. Ils établissent la direction à suivre selon les législations et les politiques formulées par les représentants élus ou les membres des corps législatifs.

 

Exemples d’appellations d’emploi

  • administrateur municipal/administratrice municipale
  • directeur administratif/directrice administrative – services gouvernementaux
  • directeur général/directrice générale – municipalité régionale
  • directeur général/directrice générale – services gouvernementaux
  • haut-commissaire/haute-commissaire
  • président/présidente de commission des droits de la personne
  • sous-ministre
  • sous-ministre adjoint/sous-ministre adjointe
  • statisticien en chef/statisticienne en chef – services gouvernementaux

 

Appellations d’emploi Incluses

  • greffier municipal/greffière municipale
  • secrétaire de comté

 

Fonctions principales

  • Les cadres supérieurs de l’administration publique exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :
    • établir les objectifs de l’organisation selon les législations et les politiques du gouvernement en formulant, en approuvant et en évaluant des programmes et des procédures seuls ou conjointement avec des comités supérieures de l’administration publique;
    • donner aux élus des avis sur les questions relatives aux politiques et leur soumettre les questions d’importance capitale afin d’en arriver à une décision finale;
    • recommander, examiner, évaluer et approuver les documents, les mémoires et les rapports soumis par les cadres intermédiaires et les membres du personnel supérieur;
    • coordonner les activités ministérielles avec d’autres hauts fonctionnaires et cadres supérieurs;
    • présenter des exposés aux comités législatifs et aux autres comités gouvernementaux au sujet des politiques, des programmes ou des budgets;
    • allouer les ressources humaines et financières nécessaires à la mise en oeuvre des politiques et des programmes de l’organisation;
    • établir les contrôles administratifs et financiers.

 

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d’études universitaires ou collégiales est habituellement exigé.
  • Un diplôme d’études supérieures dans un domaine connexe peut être exigé.
  • Plusieurs années d’expérience en gestion dans le secteur public ou privé sont exigées.

 

Renseignements supplémentaires

  • Il existe une mobilité parmi les professions des cadres supérieurs.

Pin It on Pinterest

Aller à la barre d’outils